Rotation élevée du personnel ? Voici pourquoi et comment y remédier

La rotation du personnel est un phénomène auquel presque toutes les organisations sont confrontées à un moment ou...

Rotation du personnel

La rotation du personnel est un phénomène auquel presque toutes les organisations sont confrontées à un moment ou à un autre. Mais une rotation constante du personnel peut poser problème. Pourquoi ? Elle peut affecter la continuité. Cela peut entraîner une fuite des cerveaux. De plus, elle engendre des coûts élevés. Quelles sont les causes les plus fréquentes ? Comment résoudre ce problème ?

Qu’entend-on exactement par  » rotation du personnel  » ? Copied

Avant de nous pencher sur la manière de résoudre le problème de la rotation du personnel, il convient de comprendre de quoi il s’agit exactement. La rotation du personnel est le changement constant d’employés au sein d’une organisation en raison des congés de maladie, des départs à la retraite ou des départs – volontaires ou non.

Exprimé en pourcentage, il s’agit du nombre d’employés qui quittent votre organisation chaque année par rapport au nombre total de personnes employées cette année-là. Parfois, on parle aussi de taux de roulement.

Mais il existe en fait plusieurs types de rotation du personnel. Par exemple, la rotation externe correspond au nombre d’employés qui quittent effectivement l’organisation, tandis que la rotation interne fait référence aux changements d’emploi et aux promotions au sein de l’organisation. De plus, il est même possible de distinguer les départs forcés (sous-performance ou restructuration) des départs naturels (non-renouvellement des contrats temporaires, retraite, décès ou invalidité).

 

Calculer la rotation du personnel Copied

Calculer la rotation de votre personnel fournit des informations utiles sur des questions telles que le niveau de satisfaction des employés, l’efficacité de l’intégration et la continuité de l’organisation. Le calcul est également facile à faire.

Tout d’abord, définissez la période pour laquelle vous souhaitez déterminer la rotation du personnel. Additionnez le nombre d’employés au début et à la fin de cette période et divisez par deux pour obtenir un nombre moyen d’employés. Divisez ensuite le nombre d’employés qui ont quitté votre entreprise au cours de cette période par le nombre moyen d’employés pour obtenir votre taux de rotation du personnel.

Ainsi, vous pouvez même calculer la rotation du personnel pour différentes périodes, par exemple par mois, par trimestre ou par an. Pour identifier les tendances, il est conseillé de calculer la rotation sur des périodes plus longues, pluriannuelles. Votre taux de roulement est-il structurel ? Ou est-il seulement élevé à certains moments ? Pouvez-vous attribuer les pics à des événements spécifiques, par exemple une restructuration ou une crise économique ? Ce type d’information peut vous aider à évaluer vos politiques relatives aux employés et à les adapter en conséquence.

 

Qu’est-ce qu’un taux de rotation sain ? Copied

Mais qu’est-ce qu’un taux de rotation sain ? Et quand faut-il s’inquiéter au point de revoir ses politiques d’emploi et ses procédures d’intégration ?

Malheureusement, il n’existe pas de chiffre unique pour toutes les entreprises. Certaines organisations préfèrent travailler avec des contrats de travail de courte durée. Des entreprises telles qu’Amazon et Google encouragent en fait un certain degré de rotation afin de séparer le bon grain de l’ivraie ; d’autres préfèrent les contrats de travail à plus long terme. Les taux de rotation dans des entreprises comme Amazon et Google seront naturellement plus élevés que la moyenne.

Néanmoins, il existe un certain nombre de variables importantes qui, ensemble, déterminent si votre taux de rotation est sain ou non.

  • Ne vous limitez pas au pourcentage total de personnel quittant votre entreprise, mais faites la distinction entre la rotation planifiée et non planifiée. La rotation planifiée équivaut à une décision consciente de se séparer d’un membre du personnel parce qu’il n’a pas été à la hauteur, n’a pas répondu aux attentes ou n’a pas apporté suffisamment de valeur ajoutée à l’organisation. En revanche, la rotation non planifiée est une autre histoire. Cela se traduit par le départ d’employés que vous auriez préféré voir rester dans votre organisation. Si votre taux de roulement total est de 30 % et qu’il s’agit principalement d’un roulement planifié, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Toutefois, si ces 30 % sont principalement non planifiés, il y a un problème.
  • Il convient d’analyser vos coûts de rotation et de fidélisation par rapport à la valeur que les nouveaux employés apportent à votre entreprise. Combien de temps faut-il pour publier des offres d’emploi et organiser des entretiens ? Quel est le coût de la formation et de l’intégration des nouveaux employés au même niveau que celui des employés qu’ils remplacent ?

Raisons et solutions pour une rotation élevée du personnel

Raisons et solutions pour une rotation élevée du personnel Copied

La rotation du personnel peut être élevée pour de nombreuses raisons. Certaines raisons sont plus difficiles à identifier que d’autres, mais en général, il existe toujours une solution.

 

Faible satisfaction au travail

Il n’y a rien de mal à avoir une éthique de travail saine ou un lieu de travail stimulant, surtout si vous éprouvez de la satisfaction au travail. Mais une surcharge de travail permanente est source de stress et, à terme, de burn-out.

Vous pouvez résoudre ce problème en répartissant le travail plus équitablement entre les membres du personnel et en automatisant les tâches hautement répétitives. N’oubliez pas non plus de vous entretenir avec votre personnel et de les interroger sur leur travail et leur niveau de satisfaction.

 

Faible rémunération

Tout le monde veut être payé correctement pour le travail qu’il effectue. Une faible rémunération est une cause fréquente de rotation élevée du personnel. La  » rémunération  » ne concerne pas seulement les avantages financiers, mais aussi toute une série d’autres avantages, tels que les congés, un environnement de travail agréable, des perspectives de carrière ou des possibilités de formation.

Les primes ou augmentations de salaire pour des performances élevées, combinées à de bons avantages sociaux, sont incontestablement l’un des moyens de lutter contre la rotation du personnel liée à la rémunération.

 

Inégalité de traitement

De nombreuses personnes ont un sens de la justice très développé. Des conditions inégales sur le lieu de travail sont une bombe à retardement prête à exploser, par exemple un traitement préférentiel de la part des cadres supérieurs à l’égard de certains employés.

Souvent, il ne s’agit même pas d’une préférence consciente, mais plutôt d’une habitude qui se glisse insidieusement dans certaines interactions entre le personnel et la direction. Néanmoins, il s’agit d’une cause fréquente de rotation élevée du personnel.

La solution est simple – ce qui est acceptable pour une personne devrait l’être pour une autre personne ! Par exemple, si vous donnez à un employé le droit de travailler régulièrement à domicile, il est juste d’offrir à ses collègues directs effectuant un travail comparable les mêmes avantages.

 

Peu ou pas de perspectives de carrière

L’apprentissage tout au long de la vie est aujourd’hui la  » nouvelle normalité  » au travail. Les professionnels ne cherchent pas seulement à gagner de l’argent ; ils veulent aussi élargir leurs connaissances et leurs compétences pour développer leur carrière. Si votre organisation n’offre à ses employés que peu ou pas de perspectives de carrière ou de possibilités de promotion, cela peut être une raison de la rotation élevée du personnel.

Mais quelle est la solution ? La formation en cours d’emploi et les opportunités de développement professionnel sont des solutions très efficaces.

 

Une culture d’entreprise désagréable

Des études ont montré à plusieurs reprises une forte corrélation entre la culture d’entreprise et la satisfaction au travail. La culture au sein de votre organisation a un effet direct sur la satisfaction des employés et les niveaux de productivité. Les employés insatisfaits sont moins motivés et beaucoup moins susceptibles de rester fidèles au fil du temps.

Informez-vous régulièrement et de manière proactive sur le bien-être de vos employés. Se sentent-ils à l’aise sur leur lieu de travail ? Les relations avec leurs collègues et leurs supérieurs sont-elles saines et respectueuses ? Et qu’est-ce qui pourrait être amélioré ?

 

Patrons désagréables et/ou agaçants

Ce n’est pas toujours l’organisation dans son ensemble qui est en cause. De nombreux employés démissionnent parce qu’ils n’ont pas confiance en leur patron ou, pire encore, parce qu’ils le détestent.

Il est évident que pour résoudre ce problème, il faut disposer des bons responsables. Mieux encore, il est judicieux de proposer à vos responsables une formation spéciale qui leur permette de perfectionner leurs compétences interpersonnelles.

 

Le manque d’appréciation

L’appréciation pour un travail bien fait est tout aussi importante qu’un bon salaire. Le sentiment de ne pas être apprécié est une raison pour de nombreux employés de chercher un autre travail ou un autre employeur.

En d’autres termes, ne soyez pas trop avare de compliments ou de récompenses pour un travail bien fait, par exemple avec un témoignage de gratitude ou un petit cadeau. N’oubliez pas non plus de créer un environnement de travail dans lequel la coopération et la reconnaissance entre pairs jouent leur rôle respectif.

 

Un travail sans intérêt

Aujourd’hui, le travail ne se résume pas à l’exécution d’une série de tâches pour gagner sa croûte quotidienne. Vos employés considèrent-ils que leur travail a un sens et qu’il est utile ? Ou bien pensent-ils que leur travail est ennuyeux et monotone ? Si c’est le cas, il y a de fortes chances qu’ils partent rapidement à la recherche d’un emploi plus stimulant, ce qui augmentera encore le taux de rotation de votre personnel.

Le sens ou l’utilité ne signifie pas sauver la planète ou instaurer la paix dans le monde. Mais partager une vision ou atteindre un objectif commun est souvent suffisamment motivant pour de nombreuses personnes, surtout si vous communiquez de manière claire et transparente sur ces objectifs.

 

Un mauvais équilibre entre vie professionnelle et vie privée

Votre personnel a une vie personnelle en plus de son travail. La plupart d’entre nous souhaitent avoir la liberté de passer des moments privilégiés avec leurs amis et leur famille. Un mauvais équilibre entre vie professionnelle et vie privée peut être l’une des raisons des taux élevés de rotation du personnel.

Vous pouvez remédier à ce type de déséquilibre en prévoyant des dispositions adéquates en matière de congés et en planifiant le travail de manière efficace.

Réduire la rotation du personnel

Soyez attentifs à ces signes si vous voulez réduire la rotation du personnel ! Copied

Heureusement, la plupart des employés expriment leur mécontentement, directement ou indirectement, et vous pouvez utiliser ces signaux à votre avantage. Soyez attentifs à ces signes :

  • diminution de la productivité – plus les employés sont insatisfaits, moins ils sont productifs
  • baisse de la qualité ou effort minimal – cela peut être le signe que les employés sont distraits et pensent peut-être à trouver un autre travail
  • moins de coopération – les employés qui ne se sentent pas engagés ont tendance à ne pas partager leurs idées avec leurs collègues ou à ne pas faire d’efforts conjoints pour améliorer les résultats.
  • de moins en moins d’efforts pour entretenir des relations personnelles et professionnelles – il y a de fortes chances qu’ils envisagent de quitter votre entreprise
  • réticence à s’engager sur des échéances et des objectifs à long terme – si les employés hésitent à participer à un projet à long terme, il est possible qu’ils pensent à des horizons meilleurs

 

Faire face à un départ soudain Copied

Si vous êtes déjà confronté à un départ soudain et que vous cherchez à pourvoir un poste le plus rapidement possible au sein de votre organisation, le logiciel de gestion des compétences d’AG5 peut vous être d’une aide précieuse. Notre outil vous permet d’obtenir des informations sur les connaissances et les compétences de chacun à partir d’une base de données centrale. De plus, vous pouvez mettre à jour ces informations en temps réel depuis le lieu de travail.

 

Découvrez comment fonctionne le logiciel d’AG5 :

 

Si vous souhaitez connaître les compétences de votre personnel, lisez cet article sur l’utilisation des matrices de compétences. Il est probable qu’au bout d’un certain temps, vous souhaiterez faire passer votre système de gestion des compétences au niveau supérieur. N’hésitez pas à nous contacter ou à planifier une démonstration en direct.

 

Remédiez dès maintenant à la rotation élevée du personnel ! Copied

Une rotation élevée du personnel est une mauvaise nouvelle pour votre entreprise, tant sur le plan opérationnel que financier. Heureusement, c’est un problème que vous pouvez résoudre en adoptant la bonne approche et en utilisant les bons outils. Découvrez les raisons pour lesquelles le personnel part travailler ailleurs et surveillez les signaux qui annoncent un départ imminent. Cela peut vous aider à créer une culture d’entreprise où les gens se sentent appréciés, heureux et à l’aise.

Author Copied

Revisions Copied

Original version | avril 29, 2020

Written by:

Related posts

Prêt à maîtriser la gestion des compétences ?

Planifiez une démonstration en direct du seul logiciel de gestion des compétences plug and play !

Réservez une démo