Qu’est-ce qu’un audit ISO ? Préparation et conseils

L’International Organization for Standardization (ISO) est une organisation internationale indépendante qui élabore et publie des normes pour de nombreux secteurs et industries. L’obtention d’une certification officielle selon ces normes nécessite toutefois des audits périodiques pour s’assurer que l’organisation est conforme. Dans cet article, nous allons examiner l’ISO en tant qu’organisation, les avantages que ses normes apportent aux entreprises, les différents...

What is an ISO audit

L’International Organization for Standardization (ISO) est une organisation internationale indépendante qui élabore et publie des normes pour de nombreux secteurs et industries.

L’obtention d’une certification officielle selon ces normes nécessite toutefois des audits périodiques pour s’assurer que l’organisation est conforme.

Dans cet article, nous allons examiner l’ISO en tant qu’organisation, les avantages que ses normes apportent aux entreprises, les différents types d’audits ISO, des conseils pour la préparation, et plus encore.

Qu’est-ce que l’ISO ? Copied

Les normes ISO sont conçues pour garantir la qualité, la sécurité, l’efficacité, l’interopérabilité et la cohérence des produits, des services et des systèmes. Elles couvrent un grand nombre de sujets et sont probablement très familières à ceux qui travaillent dans certaines industries.

Elles couvrent, entre autres, les domaines suivants :

  • Gestion de la qualité. La norme ISO 9001 est une norme bien connue pour les systèmes de gestion de la qualité, utilisée par les organisations pour démontrer leur engagement en faveur de la qualité et de la satisfaction du client.
  • Gestion de l’environnement. La norme ISO 14001 fournit des lignes directrices pour la mise en place d’un système de gestion de l’environnement afin d’aider les organisations à minimiser leur impact sur l’environnement.
  • Sécurité de l’information. La norme ISO 27001 définit les meilleures pratiques pour les systèmes de gestion de la sécurité de l’information afin de protéger les données sensibles.
  • Santé et sécurité au travail. La norme ISO 45001 offre un cadre pour les systèmes de gestion de la santé et de la sécurité au travail afin de promouvoir la sécurité sur le lieu de travail.
  • Sécurité alimentaire. La norme ISO 22000 définit les exigences relatives aux systèmes de gestion de la sécurité alimentaire, garantissant la sécurité des produits alimentaires tout au long de la chaîne d’approvisionnement.
  • Gestion de l’énergie. La norme ISO 50001 aide les organisations à gérer et à améliorer la performance énergétique et à réduire la consommation d’énergie.

 

Les avantages de la certification ISO Copied

Bien que les certifications ISO ne soient généralement pas obligatoires pour les organisations, elles indiquent aux clients qu’une entreprise s’est engagée à atteindre l’excellence dans divers domaines d’activité. Sans surprise, cela a souvent un effet positif sur les entreprises certifiées ISO.

Dans son livre blanc intitulé  » Avantages économiques des normes « , l’ISO indique que les entreprises qui se conforment aux normes ISO voient :

  • Des processus internes rationalisés, ce qui permet d’augmenter le chiffre d’affaires annuel jusqu’à 5 %.
  • Des innovations dans les processus existants permettant aux entreprises  » d’élargir leur réseau de fournisseurs ou d’introduire et de gérer efficacement de nouvelles gammes de produits « .
  • Une amélioration des stratégies de création de nouveaux produits ou de pénétration de nouveaux marchés, ce qui, dans certains cas, entraîne une augmentation du chiffre d’affaires annuel pouvant aller jusqu’à 33 %.

De plus, l’ISO souligne plusieurs des avantages plus généraux que la conformité aux normes ISO et la certification de celles-ci apportent aux entreprises. Il s’agit notamment de :

 

Amélioration de la confiance des clients

La conformité au normes ISO garantit aux clients que vos produits ou services répondent à des normes strictes en matière de sécurité et de qualité. Cela renforce la confiance dans votre marque, ce qui se traduit par une plus grande fidélité des clients et des recommandations positives de bouche-à-oreille.

 

Capacité à répondre plus facilement aux exigences réglementaires

Les normes ISO fournissent un cadre structuré pour la conformité réglementaire. En vous alignant sur ces normes, vous pouvez respecter efficacement les exigences légales, réduisant ainsi le risque d’amendes ou de pénalités. Cette approche proactive s’avère souvent plus rentable que de traiter les problèmes de non-conformité après coup.

 

Réduction des coûts opérationnels

La conformité à la norme ISO encourage l’optimisation des processus et la réduction des déchets, ce qui permet de réaliser des économies. En examinant et en améliorant constamment les opérations, vous pouvez identifier les inefficacités, réduire les dépenses inutiles et améliorer la rentabilité globale.

 

Amélioration de l’accès au marché mondial

La certification ISO est reconnue et respectée au niveau international. L’obtention de la conformité ISO ouvre les portes des marchés mondiaux en démontrant votre engagement en faveur de la qualité et de la sécurité. Cet accès plus large au marché peut conduire à une augmentation des ventes et à une croissance de l’entreprise à l’échelle mondiale.

La conformité et la certification aux normes ISO exigent toutefois des entreprises qu’elles se soumettent à un audit ISO ou qu’elles en effectuent un. Dans les sections suivantes, nous allons examiner la définition d’un audit ISO, ses différents types, et donner quelques conseils pour s’y préparer.

 

Qu’est-ce qu’un audit ISO ? Copied

Un audit ISO est un examen systématique des processus et systèmes d’une organisation et de leur conformité aux normes ISO. Il garantit le respect des meilleures pratiques établies, de la qualité et des exigences réglementaires.

 

Qui réalise un audit ISO ? Copied

L’ISO elle-même n’effectue pas d’audits et n’agit pas en tant qu’organisme de certification, se concentrant uniquement sur l’élaboration de ses normes internationales. Si une organisation souhaite obtenir une certification, elle doit faire appel à un organisme de certification accrédité, qui peut également procéder à un audit ISO.

L’entité spécifique qui effectue l’audit ISO dépend de l’objectif de l’audit, des normes qui font l’objet de l’audit et des exigences spécifiques de l’organisation. Voici quelques catégories courantes d’audits ISO.

 

Audits internes

Les audits ISO internes (également appelés audits de première partie) sont menés par des auditeurs internes ou des équipes d’audit au sein d’une organisation.

Ces auditeurs sont généralement des employés formés aux normes ISO et aux procédures d’audit. Les audits internes aident les organisations à évaluer leur propre conformité et à identifier les domaines à améliorer.

 

Audits de fournisseurs

Les audits de fournisseurs (ou audits de seconde partie) évaluent la conformité des fournisseurs externes aux normes de qualité, de sécurité et de conformité. Lors d’un audit des fournisseurs, les organisations évaluent les processus, la documentation et les performances de leurs fournisseurs afin de s’assurer que les produits ou les services sont conformes aux normes ISO. Cela permet de s’assurer que les deux entreprises – le fournisseur et l’organisme d’audit – restent conformes, puisqu’elles s’appuient l’une sur l’autre pour s’assurer qu’elles respectent les normes.

Par exemple, si un fabricant de dispositifs médicaux contrôle son fournisseur de composants et constate une non-conformité, le fabricant est non conforme par procuration. Dans une telle situation, des mesures correctives peuvent être prises pour remédier aux problèmes, maintenir la qualité du produit et la conformité réglementaire tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

 

Audits de tiers

Les audits de tiers, ou audits externes, sont réalisés par des auditeurs externes qui ne sont pas directement affiliés à l’organisation faisant l’objet de l’audit. Ils fournissent une évaluation impartiale et sont couramment utilisés pour les audits dans lesquels un niveau d’objectivité plus élevé est requis.

Parmi les exemples d’audits nécessitant l’intervention d’un tiers, on peut citer les audits réglementaires, qui garantissent le respect des réglementations sectorielles, ou un audit de certification final réalisé par un organisme de certification ISO accrédité.

 

Comment se préparer à un audit ISO Copied

Dans un article sur l’obtention de la certification ISO, Forbes recommande de diviser la préparation à un audit ISO en trois catégories :

  • Organisationnelle
  • Légale
  • Technique

 

Vos équipes peuvent ainsi mieux s’organiser et se concentrer sur la myriade de normes auxquelles votre organisation doit se conformer. Il convient de noter ici que, selon la norme ISO faisant l’objet de l’audit, l’importance de certaines catégories peut être plus ou moins grande.

Par exemple, une norme qui souligne l’importance d’une structure organisationnelle bien définie, de processus documentés et d’un engagement fort en faveur de la satisfaction du client ou de la responsabilité environnementale signifie que la catégorie  » organisationnelle  » est plus importante.

En revanche, une norme qui met fortement l’accent sur les contrôles techniques, les politiques de sécurité de l’information, l’évaluation des risques et la protection des données sensibles verra les organisations se préparer davantage dans la catégorie  » technique « .

Cela signifie qu’il est essentiel d’adapter les préparations en fonction de l’accent mis sur la norme pour réussir la certification. Dans cette optique, examinons chacune des trois catégories qui peuvent vous aider à vous préparer à un audit ISO.

 

Organisationnelle

La catégorie organisationnelle englobe la structure générale, les politiques et les processus d’une organisation.

Dans ce cas, les entreprises doivent démontrer qu’elles ont établi :

  • Des objectifs clairs
  • Des procédures documentées
  • Et un système de gestion solide qui s’aligne sur la norme ISO pertinente

La catégorie organisationnelle comprend également des aspects tels que l’engagement des dirigeants, l’affectation des ressources, la communication et l’amélioration continue.

 

Légale

Le respect des exigences légales et réglementaires est essentiel pour la certification ISO. Les organisations doivent s’assurer qu’elles connaissent et respectent toutes les :

  • Lois
  • Règlementations
  • et normes industrielles qui s’appliquent à leurs activités

La catégorie légale comprend également le suivi et le traitement des obligations légales liées à des domaines tels que la protection de l’environnement, la santé et la sécurité, la propriété intellectuelle et la protection des données.

 

Technique

La catégorie technique se concentre sur les aspects techniques spécifiques et les exigences de la norme ISO en rapport avec l’industrie ou le secteur de l’organisation. Cela peut varier considérablement en fonction de la norme faisant l’objet de l’audit.

Par exemple, la norme ISO 9001 est axée sur la gestion de la qualité, la norme ISO 14001 sur la gestion de l’environnement et la norme ISO 27001 sur la gestion de la sécurité de l’information. Dans cette catégorie, les entreprises doivent s’assurer qu’elles ont mis en œuvre :

  • les contrôles techniques
  • les processus
  • et la documentation nécessaires pour répondre aux critères de la norme

 

 

Logiciels de gestion des compétences et préparation des audits ISO Copied

Le bon logiciel de gestion des compétences vous permettra de centraliser toutes les informations relatives aux compétences et à la conformité dont vous aurez besoin pour vous préparer efficacement à un audit ISO.

Par exemple, grâce à sa plateforme facile à comprendre et à utiliser, AG5 vous offre un contrôle total des compétences, des certifications et des qualifications de vos employés – ainsi que de celles dont ils auront besoin pour n’importe quelle norme ISO.

De plus, nous fournissons de nombreux guides de certification gratuits pour diverses certifications, y compris de nombreuses certifications ISO. Pour obtenir la liste complète, consultez la section  » Guides de certification  » de notre site web.

Prêt à voir AG5 en action ? Réservez dès aujourd’hui une démonstration gratuite de 15 minutes en direct pour découvrir comment AG5 peut rationaliser la gestion des compétences – et le processus d’audit ISO – dans votre entreprise.

Prêt à maîtriser la gestion des compétences ?

Planifiez une démonstration en direct du seul logiciel de gestion des compétences plug and play !

Réservez une démo

Sources Copied

Author Copied

Revisions Copied

Original version | octobre 12, 2023

Written by:

Related posts

Prêt à maîtriser la gestion des compétences ?

Planifiez une démonstration en direct du seul logiciel de gestion des compétences plug and play !

Réservez une démo