Gestion des compétences et gestion des changements réglementaires : ce qu’il faut savoir

La gestion des changements réglementaires et la gestion des compétences sont étroitement liées. Pour relever les défis posés par les deux, les organisations doivent adapter leurs capacités internes – notamment les compétences de leur personnel – en fonction de l’évolution des exigences réglementaires.

Nous allons examiner ici la relation symbiotique entre la gestion des changements réglementaires et la gestion des compétences – et la manière dont les stratégies de gestion des compétences s’alignent souvent sur les solutions de gestion des changements réglementaires. Utilisées efficacement, elles peuvent aider votre organisation à agir de manière décisive, proactive et efficace pour garantir la conformité, la sécurité et la productivité de vos employés.

Adaptation aux changements réglementaires

Lorsque de nouvelles réglementations ou de nouveaux amendements sont introduits, les organisations doivent s’adapter pour rester conformes. Une étude menée par le blog Walk Me, spécialisé dans la gestion du changement, montre par exemple que

près de 80 % des entreprises doivent modifier ou changer complètement leur mode de fonctionnement  » tous les deux à cinq ans  » pour répondre à l’évolution des normes réglementaires ou de conformité.

Ces changements peuvent concerner un large éventail de secteurs et de processus, notamment ceux liés à la fabrication, à la finance, aux soins de santé et aux normes environnementales. Pour s’y adapter, il faut une main-d’œuvre qualifiée, capable de comprendre et d’appliquer rapidement les nouvelles réglementations, règles ou exigences.

Ici, une gestion efficace des compétences peut aider les organisations confrontées à des changements réglementaires en :

  • Identifiant les déficits de compétences liés à de nouvelles réglementations ou normes
  • Fournissant une formation pour les combler
  • S’assurant que les employés possèdent les certifications nécessaires pour rester en conformité avec les nouvelles réglementations

 

Exigences en matière d’aptitudes et de compétences

Les changements réglementaires nécessitent souvent des ajustements dans les opérations et les processus d’une organisation.

Pour répondre à ces nouvelles exigences, les employés peuvent être amenés à :

  • Acquérir de nouvelles compétences ou certifications
  • Améliorer ou renouveler celles qui existent déjà
  • Mettre en œuvre des processus qui respectent les nouvelles normes ou réglementations

Dans l’industrie manufacturière, par exemple, des changements réglementaires peuvent obliger les employés à mettre en œuvre de nouveaux protocoles de contrôle de la qualité ou de nouvelles mesures de sécurité de la production. Ceci peut s’avérer coûteux, la National Association of Manufacturers indiquant que les entreprises basées aux États-Unis  » paient en moyenne 19 564 dollars par employé pour se conformer à des [changing]réglementations fédérales strictes « .

La gestion des compétences peut toutefois contribuer à atténuer ces coûts en permettant aux chefs d’entreprise ou aux responsables de faciliter de manière proactive le développement des compétences nécessaires, grâce à des programmes de formation, à des renouvellements de certification ou à des initiatives de renforcement des compétences.

Formation et développement

La gestion des compétences consiste à identifier les compétences nécessaires pour des rôles spécifiques au sein d’une organisation, à évaluer les niveaux de compétences actuels des employés, puis à élaborer des stratégies pour combler les déficits éventuels.

Lorsque des changements réglementaires interviennent, ces programmes de formation et de développement peuvent être nécessaires pour s’assurer que les employés disposent des connaissances et des capacités requises pour se conformer aux nouvelles réglementations.

Ces programmes peuvent notamment inclure :

  • Formation à la conformité
  • Activités de développement des compétences telles que des ateliers ou des conférences
  • Programmes de certification

En utilisant votre stratégie de gestion des compétences pour identifier les compétences ou les certifications que vos employés devront mettre à jour ou acquérir, vous pouvez mieux garantir que votre organisation est en mesure de réagir rapidement aux nouvelles réglementations. Selon Gallup, les entreprises capables de telles réactions flexibles  » affichent des performances financières nettement supérieures à celles des entreprises qui n’intègrent que des principes flexibles limités.  »

Atténuation des risques

Une étude menée par Deloitte montre que 36 % des entreprises considèrent que le risque lié aux changements de réglementation ou de conformité fait partie des trois principaux types de risques qui gagneront en importance au cours des deux prochaines années.

Cela n’est pas surprenant : le fait de ne pas se conformer aux changements réglementaires peut avoir des conséquences juridiques et financières susceptibles de retarder ou d’interrompre les activités de l’entreprise – ou de créer des environnements de travail dangereux, en particulier pour les travailleurs sans bureau.

La gestion des compétences peut contribuer à atténuer ces risques en veillant à ce que les employés possèdent les compétences et les connaissances nécessaires pour comprendre et respecter les nouvelles réglementations :

  • Une diminution de la probabilité de violations de la conformité
  • Une diminution du risque de pénalités coûteuses qui peuvent retarder ou interrompre les opérations
  • De meilleurs niveaux de sécurité sur le lieu de travail

 

Un suivi et une amélioration continus

La gestion des changements réglementaires et la gestion des compétences sont des processus continus.

Les changements réglementaires peuvent être fréquents, les organisations doivent donc surveiller en permanence les mises à jour et réagir en conséquence. Une gestion efficace des compétences, quant à elle, exige des efforts constants pour maintenir les employés à jour par rapport aux exigences de compétences qui changent.

L’exploitation d’une entreprise dans le cadre d’une culture d’amélioration continue est essentielle à cet égard – et elle est également essentielle à la croissance de l’entreprise, EY indiquant que les dirigeants doivent  » comprendre que chaque aspect de leur entreprise doit résister à un examen minutieux et être constamment amélioré pour rester en tête du peloton « .

Les processus de gestion des compétences et de gestion des changements réglementaires se rejoignent lorsque les organisations affinent et améliorent leurs opérations en réponse à l’évolution du paysage réglementaire, ce qui leur permet de :

  • Assurer la conformité avec les nouvelles réglementations par l’alignement des compétences et la formation des employés
  • Rationaliser les opérations, réduire les erreurs et les retards, et donc améliorer l’efficacité.
  • Favoriser l’innovation et l’adaptabilité en réponse à l’évolution des paysages réglementaires

 

AG5 et gestion des changements réglementaires

AG5 place la gestion des compétences et des changements réglementaires au cœur de votre organisation, en vous fournissant les données et les analyses en temps réel dont vous avez besoin pour suivre de manière efficace et efficiente les compétences, élaborer des plans de formation et gérer les certifications et les qualifications dont vos employés ont besoin pour rester productifs et adhérer à des changements réglementaires en constante évolution.

Vous voulez en savoir plus ? Planifiez dès aujourd’hui une démonstration gratuite, en direct et en 15 minutes, pour découvrir comment le logiciel de gestion des compétences d’AG5 peut transformer le mode de fonctionnement de votre entreprise.

Prêt à maîtriser la gestion des compétences ?

Planifiez une démonstration en direct du seul logiciel de gestion des compétences plug and play !

Réservez une démo




Related posts

Prêt à maîtriser la gestion des compétences ?

Planifiez une démonstration en direct du seul logiciel de gestion des compétences plug and play !

Réservez une démo